logo rogne
Connexion logo rogne Ecole des musiques actuelles

News

Trois élèves en Formation professionnelle à l'EDIM partagent leur témoignage de confinement.

meganethibert

Mégane Thibert

Chanteuse, multi-instrumentiste, étudiante en MIMA1 chant à l’EDIM.

Je suis confinée en Essonne avec ma famille, dans une maison avec un jardin, avec mes instruments et de quoi m’enregistrer. De là je continue mes activités habituelles : je donne des cours de piano en visio, poursuis mes projets musicaux à la maison et suis ma formation à l’EDIM.

Pour le travail personnel, j’essaie de trouver un juste milieu entre travailler la musique et me reposer. Tous les jours ne sont pas productifs, le jeu en groupe et les concerts me manquent énormément mais j’essaie de trouver des aspects positifs à ce confinement : m’amuser, jouer/chanter des morceaux qui me plaisent et que je n’aurais pas eu le temps d’aborder d’habitude, tout en suivant les cours de l’EDIM et travaillant mes points faibles.

Ce confinement aura été l’occasion de se pencher sur des points que je n’aurais que peu voir pas eu le temps de travailler habituellement ! Ayant assez peu d’expérience en MAO, ce confinement m’a permis de me mettre à Ableton, avec l’appui des cours de Son du MIMA.

Concernant les cours à distance de l’EDIM, la plateforme Classroom est très pratique, et les cours en visio m’aident beaucoup à garder un rythme, d’autant que cela fait plaisir de pouvoir partager des moments de musique en cette période si spéciale.

Perspective et espoirs pour les prochains mois...

Le confinement est tombé juste après la sortie du 1er EP de mon projet Cheshire. Cela a été un coup dur pour le projet mais j’ai bon espoir d'un report d’une partie des dates prévues... j’ai hâte de pouvoir reprendre les concerts dès que la situation le permettra!

Réalisations auxquelles vous avez participé (pas nécessairement avec des musiciens EDIM). Liens YouTube etc.

Avec Cheshire, nous avons sorti une première vidéo live de notre release party au Rack’am, qui avait eu lieu peu de temps avant le confinement. Le son est mixé par Nicolas Raynaud, bassiste en MIMA2 à l’EDIM :

Si j'explose – (Live Release party) - Cheshire
Et nous venons de sortir un live acoustique en mode "confinés" pour l’asso Met’Assos dans le 78, disponible sur Facebook ici

Etienne Ouradou

Etienne Ouradou

Guitariste, élève en formation professionnelle à l'edim en parcours MIMA 2ème année.

Depuis le début du confinement je suis resté à Paris en famille chez moi.

Pour ce qui est du travail personnel, mon projet Carmen Sea est en pause et plusieurs de nos concerts on été annulés ou reportés.

Ce confinement aura été l'occasion de planifier la réalisation d'un Ep aux alentours de la rentrée.

Concernant classroom, j'ai trouvé ça assez efficace dans laes limites de ce qu'on peut faire à distance musicalement parlant.

Pour les cours collectif j'ai eu quelques problèmes de connexion qui m'ont parfois empêché de les suivre mais je trouve que ça marche plutôt bien pour les cours théoriques Je trouve ça assez difficile d'envisager des projets sur les prochains mois . Je préfère en profiter pour travailler ce qui parfois est mis de côté par manque de temps comme l'instrument, la MAO la composition etc.

Je n'ai pas participé à des réalisations collectives durant ce confinement si ce n'est un peu de travail à distance (envois d'enregistrement). J'ai posté sur les réseaux sociaux quelques vidéos de repiquage sur lesquels j'ai travaillé.

LIENS : Carmen Sea,

On that morning, Robben Ford solo

Julien Dubois

Julien Dubois du Bellay

Saxophoniste étudiant en deuxième année de DEM Jazz à l’Edim.

“J’avoue qu’avec le recul, ce confinement a été pour moi un cadeau !

En effet, j’étais en train de vivre une sorte de “frénésie parisienne” : Beaucoup de temps passé dans les transports, des répétitions, des cours à donner / à prendre, des jams sessions, des concerts, etc. À tel point que mes colocs m'appelaient “Mr bonjour / bonsoir”!

Tant de choses à partager… J’ai enfin pris le temps d’étudier le Jazz, seul dans ma chambre.

De pratiquer “Donna Lee”, un célèbre standard de Jazz, avec le soutien de Vincent Jacqz qui m’a bien accompagné durant cette période. Les cours à l’Edim ont continué tant bien que mal à distance avec les outils d’aujourd’hui.

Régulièrement, j’ai pris du temps pour m’ouvrir au monde, à l’art, à la politique, aux actualités scientifiques, à la spiritualité, à l’humain. Merci internet !

Personnellement, ces deux mois m’ont donné l’opportunité de prendre soin de moi, de me centrer sur ma passion : la musique, et plus particulièrement la composition ! Je saisis d’ailleurs ce moment précieux d’avoir la parole, pour vous partager quelques joyeuses créations à venir:

Deux albums en cours avec Autentico Duo et Jay Step, qui sont deux groupes de musique dans lesquels je compose; et de nouveaux arrangements swing dans Swinguez Moustaches avec Martin Cazals à la batterie (ancien élève de l’EDIM).

Pas de concerts pour l’instant, malheureusement tout est annulé.

Le confinement a été aussi l’occasion de faire des collaborations inédites ! (Voir liens ci-dessous).

J’ai l’impression que cette épisode planétaire n’est pas arrivée “par hasard” et qu’un changement plus profond est en cours. Pour cela, il me semble important de s’ouvrir au monde, agir en co-créant avec sa communauté et/ou ses collectifs.

Je partage la croyance que l’art, et plus précisément la musique ici, est un langage universel puissant. Comme le disait Malraux : “l’art est la seule chose qui résiste à la mort”, ou encore Gilles Deleuze : “l’art c’est ce qui résiste.”

Bonne musique à toutes et tous et prenez soin de vous !”

Liens

La Symphonie confinée #2

“Flying Home” par Swinguez Moustaches

“Indiana” avec Axel Touron, un ami de Rouen “

Improvisation France/Equateur, Musique/Danse en live avec Mashol Rosero

logo edim small