Vincent Jacqz

Il commence à jouer professionnellement à Paris en 1985. Il obtient le 2ème prix de soliste au Concours International de Jazz de La Défense en 1988, le 1er prix de soliste du concours du festival de Sorgues en 1989 et la bourse Lavoisier du Ministère des Affaires Etrangères qui lui permet d’aller vivre et étudier aux Etats-Unis.

A New-York, pendant 5 ans, il se produit dans des clubs tels que le Blue Note, le Village Gate, Small’s, ... Il a l’occasion de jouer avec des musiciens de renommée internationale notamment avec Reggie Workman, Ted Curson, Jimmy Owens, Terumasa Hino, Victor Jones... Il enregistre un CD avec la chanteuse Peggy Cone et joue pendant 2 ans dans une comédie musicale : « Doo-Wop Love » au « National Black Theater ». Engagé comme clavier pour des musiques plus électriques, il joue à Harlem et au célèbre théâtre « Apollo ».

A son retour en France début 1996, il joue régulièrement dans le trio de Ted Hawk et celui de Bob DeMeo, il enregistre un CD avec le guitariste Idriss Kheroua, avec le chanteur Jérôme Duvivier, et se consacre à son quartet composé de Nicolas Dary au saxophone, Emmanuel Grimonprez à la contrebasse et Philippe Soirat à la batterie avec lequel il joue dans les principaux clubs parisiens

En 1999 il est engagé comme clavier dans l’orchestre du Lido, poste qu’il occupe jusqu’au mois de décembre 2015.

En 2002, il commence à jouer de la trompette et depuis quelques années, se produit en trio bugle, guitare, contrebasse, formule de trio jazz intimiste. En 2010, Il crée TÄNGRI : un orchestre de 12 musiciens qu’il dirige et pour lequel il écrit. Premier CD enregistré un juillet 2014.

En parallèle, il est titulaire du DE Jazz et enseigne au CRD de Bourg la Reine et à l’EDIM, école de jazz et de musiques actuelles située à Cachan dans le Val de Marne ou il est responsable du Dpt Jazz de la formation professionnelle.
logo edim